Gryp : l’impression 3D pour des pièces autos

Modes d’emplois va à la rencontre de GRYP,
cette start-up bordelaise propose de réaliser grâce à des imprimantes 3D des pièces détachées pour des voitures de collection.
Leur coeur de cible, les youngtimers : ces véhicules fabriquées entre les années 1970 et 1990.
La démarche des deux co-fondateurs séduit puisque l’entreprise a conquis en six mois déjà 150 clients.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *