Formateur informatique, géomatique et sur systèmes d’information

1001 Intérim’air vous propose de réaliser votre CV vidéo pour faire partie de notre base de registre afin d’optimiser vos chances de trouver un emploi. Pour cela, contactez-nous au 04 68 71 28 01
ou rendez-vous sur notre site http://www.1001interimair.fr/ à l’agence 1001 Intérim’air la plus proche de chez vous.

Comment bien préparer votre CV vidéo?

1. Reprendre les bases d’une bonne lettre de motivation

La première étape du C.V vidéo – la plus difficile – est de rédiger une bonne lettre de motivation. Et bien définir les questions auxquelles il faut répondre. Quelle est ma situation actuelle? Quelles sont mes compétences, mes acquis? Que puis-je apporter à l’entreprise? Pourquoi ai-je envie de rejoindre cette entreprise? À partir du moment où le candidat est capable de répondre à ces questions, il peut commencer à construire son prompteur. Le texte doit être bien calibré et la vidéo ne doit pas excéder 1 minute 30, ce qui est déjà long.

2. Faire valoir ses compétences linguistiques

C’est la possibilité de se démarquer. Aujourd’hui, lorsque le candidat précise dans son C.V. classique qu’il parle une langue avec aisance, la première chose que fera son recruteur, c’est de le tester en entretien. Grâce au CV vidéo, le recruteur peut très facilement vérifier le niveau de langue du candidat, son aisance à l’oral.

3. Ne pas essayer d’être original, ni dans la tenue, ni dans le décor

Le principe même du CV vidéo est d’être suffisamment original pour ne pas avoir besoin d’en rajouter. C’est quelque chose que l’on a constaté avec notre retour d’expérience. Il faut être sobre, de préférence bien cadré, au buste, bien éclairé, si possible pas en contre-jour. Le choix de la tenue dépend beaucoup du secteur d’activité. Quand on postule dans le conseil, ou pour un poste en finance, il vaut mieux opter pour un costume. En revanche, pour le secteur du digital ou du marketing par exemple, la tenue peut être plus décontractée. Il ne faut pas se déguiser car cela se verra.

4. Il faut être honnête

C’est un point très important. Il ne faut pas qu’il y ait de déception le jour de l’entretien au cours duquel il y aura toujours une confrontation entre les compétences réelles et celles annoncées par le candidat. Car un candidat qui n’est pas honnête sur ses compétences ou sa motivation, cela se verra très rapidement. Et cela ne marche pas.

5. Ne pas se mettre la pression

En général, le premier enregistrement est le bon. Plus on répète, moins c’est naturel. Si l’on bute sur un mot, ce n’est pas grave car la restitution globale sera naturelle. On ne cherche pas un présentateur de journal télévisé. Il faut être capable de se détendre pour rendre l’exercice plus fluide. Conseil: télécharger l’application, jouer avec, permet de dédramatiser. En réalité, l’exercice n’est pas si difficile. Le candidat est tellement concentré sur la lecture du prompteur qu’il ne voit plus la caméra. Il faut avoir l’air détendu, bouger un peu le buste. Si on n’y arrive pas, on enregistre de nouveau. Mais si on n’y arrive pas au bout de 3 prises, on recommence deux heures plus tard ou le lendemain.

Alors fini le papier, passons au CV vidéo !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *