L’imprimante 3D pour tous – FUTUREMAG – ARTE

L’imprimante 3D pour tous – FUTUREMAG – ARTE

Depuis quelques temps, on n’entend parler que d’elle : l’imprimante 3D sera bientôt dans vos foyers. Futuremag est donc parti enquêter à Berlin sur cette innovation qui va révolutionner notre accès aux objets. Visite de Botspot, un magasin de modélisation et d’impression 3D en plein cœur de Berlin qui fait le pari de rendre l’impression 3D accessibles à tous, pour fabriquer des objets usuels, des pièces détachées et même des figurines très réalistes à l’effigie des clients.

Retrouvez l’émission et des contenus inédits sur http://www.futuremag.fr

Twitter : http://twitter.com/FutureMagFR
Facebook : http://www.facebook.com/futuremag.arte

47 réponses
  1. Random guy
    Random guy dit :

    le problème avec les imprimante 3D est le fait que c’est couche par couche donc les pièce présente une faiblesse structurale.

    Répondre
  2. jean-eric Yao
    jean-eric Yao dit :

    peux t-on avoir un acces d’achat de l’imprimente 3D?
    si oui a combien elle coute?
    je serai tres ravi de recevoir une reponse
    merci!!
    je m’adresse a tous en particulier a futuremag

    Répondre
  3. Joshua Josuha
    Joshua Josuha dit :

    Et vous êtes en retard ARTE aux Etats-Unis ils ont déjà un projet pour 2016 ! http://www.comexki.com/etats-unis-une-ville-entiere-construite-avec-une-imprimante-3d/

    Répondre
  4. Tcheupel Marreiros
    Tcheupel Marreiros dit :

    Le concept est incroyable. Les possibilités sont infini. J’adhère à 2000%. Cela dit pour ceux qui voudrait faire un business de fausses copies, je leurs dis une seule chose. Les objets que nous achetons au quotidien ne sont pas entièrement constitués de plastique et ils sont soumis à des normes de résistance et à la charte européenne. Je met tout de même un bémol sur çà. Refaire une pièce détaché d’une cafetière, cela ne dérange personne mais faire une pièce maîtresse d’un système… Ça, çà me gêne. Est-on couvert par une assurance en cas d’accident grave? J’en doute fort !! En tous cas je reste lucide et ne vois pas que le côté négatif de l’outil. Je vais suivre l’évolution de l’imprimante 3D et peut être un jour je m’en procurerai une…

    Répondre
  5. AnNa Ben Youceph
    AnNa Ben Youceph dit :

    Acthethible? c’est depuis 1984 que les présentateurs français ne prononce pas le S correctement c’est quoi le délire ? 😀

    Répondre
  6. Liem Nguyen
    Liem Nguyen dit :

    Il y a-t-il des Canadiens fanatics d’impression 3D? Visitez Creator Fuel, ils offrent des prix imbattables (18.99 ABS, 19.99 PLA) et des filaments de très bonne qualité, en plus d’une livraison rapide!

    Répondre
  7. freddiefreejazzify
    freddiefreejazzify dit :

    au minutage 5:20 "coût de cette modélisation (ou réparation) : 42 euro ! toujours moins chère qu’une cafetière neuve"… Faux ! On trouve des cafetières à 30 euro ! (Moulinex, Seb). Bref, le coût marginal zéro dont parle Rifkin dans son bouquin, on n’y est pas encore ! Gros délire autour des objets, gros délire de Rifkin ! Comme si l’humanité n’était pas si encombré par tant d’objets inutiles. Cette invention est pour moi un gadget de plus… Certes, elle peut être utile pour la fabrication de prothèses, mais bon, le coût marginal zéro, je n’y crois pas…

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *